Accueil Monde Union européenne

Lettre d’Europe: entre la Suisse et l’UE, le milliard de la discorde

A travers 249 projets et participations à des fonds spécifiques, la Suisse a injecté 1,2 milliard de francs au titre de « contribution à l’UE élargie » aux 13 derniers Etats ayant adhéré à l’Union européenne.. Mais aujourd’hui la mécanique est grippée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En Suisse, on l’appelle avec délicatesse « le milliard de cohésion ». C’est une enveloppe rondelette, de l’ordre du milliard d’euros sur dix ans, destinée aux treize derniers Etats ayant adhéré à l’Union européenne. Objectif : financer « des projets concrets et de qualité » dans les pays en question, afin d’y atténuer les disparités économiques et sociales. La Suisse s’y emploie depuis 2007. Elle considère ce geste comme étant sa « contribution à une Europe sûre, stable, prospère et démocratique. » C’est aussi et surtout une manière de soigner ses relations avec son grand voisin et partenaire économique indispensable qu’est l’UE.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par epictete epictete, jeudi 27 mai 2021, 8:31

    Le bon sens suisse est phénoménal ; il s'éloigne d'une des plus belle usine à gaz existante ! Bien vu !

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs