Coronavirus: «Ça va vite, nous devons agir maintenant» demande Erika Vlieghe

Coronavirus: «Ça va vite, nous devons agir maintenant» demande Erika Vlieghe
Matthieu Golinvaux

Les experts sont de plus en plus nombreux à demander des mesures supplémentaires pour lutter face à la pandémie. « Je ne veux rien dramatiser, mais c’est un drame. Si nous avions déjà un baromètre de l’épidémie, il serait maintenant orange. Mais notre pays est clairement en route vers le rouge » s’inquiète l’infectiologue Erika Vlieghe dans Het Laatste Nieuws ce lundi.

En Belgique, entre le 2 et le 8 octobre, il y a eu en moyenne 4.145 nouvelles infections au coronavirus par jour. Il s’agit d’une augmentation de 89 % par rapport à la période précédente de sept jours, ressort-il des chiffres publiés lundi matin par l’Institut de santé publique Sciensano.

Entre le 5 et le 11 octobre, les hospitalisations ont continué leur progression, avec une moyenne de 125 admissions quotidiennes (+67,5 %). Il y a désormais 1.329 patients hospitalisés pour le Covid-19 dans les hôpitaux belges, dont 243 sont en soins intensifs.

« Nous sommes vraiment dans la dernière phase avant un lockdown. Heureusement, nous pouvons encore l’éviter mais il faut alors prendre de nouvelles mesures », a déclaré le professeur en biostatistique Geert Molenberghs (KU Leuven/UHasselt) qui conseille les membres du Celeval, sur VTM ce week-end.

« Ça va vite, surtout ces derniers jours. Nous devons agir maintenant » demande Erika Vlieghe. « Nous ne devons pas effrayer les gens, mais nous devons dire les choses telles qu’elles sont. »

Sur le même sujet
ÉpidémieBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous