Accueil Société

Yves Van Laethem: «Les mesures prises il y a une quinzaine de jours n’ont rien modifié»

Le porte-parole interfédéral est alarmiste alors que tous les indicateurs sont en forte hausse.

Temps de lecture: 2 min

Le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem a été interviewé ce lundi matin sur Bel RTL. Il ne cache pas son inquiétude. Pour le scientifique, les derniers chiffres sont alarmants et de nouvelles mesures sont à prendre. « Dans ce contexte, nous avons une réelle vague » annonce-t-il.

« Les chiffres, nous montrent que dans tout le pays mais tout spécialement dans toute la partie wallonne du pays et Bruxelles, la situation n’est pas sous contrôle, les mesures prises il y a une quinzaine de jours n’ont rien modifié, il y a une augmentation quasi exponentielle du nombre de cas, une augmentation significative des hospitalisations, une mise sous pression des hôpitaux (on est entre 15 et 25 % d’occupation des soins intensifs dans la plupart des hôpitaux de la région wallonne) et donc ceci appelle à faire autre chose en plus » a-t-il confié à nos confrères.

Plusieurs hôpitaux ont en effet commencé à reporter des soins non urgents. La première phase du plan fédéral prévoit que tous les hôpitaux réservent 15 % de leurs lits de soins intensifs aux patients atteints du Covid-19, mais certains hôpitaux en sont déjà à 25 %.

En Région wallonne, une réunion des gouverneurs de province est prévue ce lundi pour discuter d’un couvre-feu entre une heure et six heures du matin, sauf dérogations. Et pour certains experts, la perspective d’un reconfinement n’est désormais plus mise de côté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Esser Olivier, lundi 12 octobre 2020, 12:18

    @Horlait Stéphane. Votre choix est fait entre l'économie et la santé. Acceptez-vous votre choix pour vous-même? Plus de revenus pendant des mois sans garantie pour la suite; pas même d'avoir droit au chômage puisqu'il n'y aura plus d'argent. Sans l'économie; c'est ce qui va se passer. Ca commence déjà à être le cas pour les tenanciers des bars et restaurants, pour l'événementiel, etc.

  • Posté par Bauduin Dominique, lundi 12 octobre 2020, 14:56

    Tout à fait d'accord avec vous, un second lockdowm risque variment de faire basculer la Belgique dans la pauvreté et le chomage généralisé...

  • Posté par horlait stéphane, lundi 12 octobre 2020, 11:00

    La grande erreur a été de rouvrir le secteur horeca et les stades de foot. Voila ce qu'il faut fermer pendant plusieurs mois. Il faut choisir entre l'économie et la santé des citoyens. Pour ma part mon choix est fait.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 12 octobre 2020, 17:27

    Dominique, c'est bien ce que font les experts, même si vous n'êtes pas d'accord avec eux.

  • Posté par Bauduin Dominique, lundi 12 octobre 2020, 16:12

    Madame Petit Jean, A quoi servent les expers si ce n'est à apporter des réponses et proposer des mesures équilibrées aux problèmes créés par la Covid-19. Sinon ce sont les experts qui deviennent un nouveau problème.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une