Accueil Société

Pas d’envoi massif de SMS appelant au djihad à Molenbeek

Entre 150 et 200 jeunes ont été sondés à Molenbeek et aucun d’eux ne semble avoir reçu ce genre de messages. Selon les hommes de terrain, la propagande se fait dans les rues.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Une semaine après les attentats du 22 mars, la rumeur enfle : le recrutement de Daesh reprend de plus belle. « Mes Frères pourquoi ne pas nous rejoindre combattre les Occidentaux. Faites les bons choix dans votre vie ». C’est le contenu d’un SMS que de nombreux jeunes de Molenbeek auraient reçu.

Blague de mauvais goût ou campagne de recrutement active ? On penche plutôt pour la première hypothèse. Selon un éducateur de rue de la commune « de nombreux coups de sonde ont été réalisés tout au long de la journée. Entre 150 et 200 jeunes ont été sondés et personne n’a reçu ce genre de SMS ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs