Le taux d'intérêt italien tombe au plus bas

D'autres pays du sud de l'Europe en bénéficient également. En Espagne et au Portugal, par exemple, le taux d'intérêt à 10 ans est tombé lundi en dessous de 0,20%. C'est le plus bas niveau en un an.

L'économie de la zone euro continue de vaciller en raison de la recrudescence du nouveau coronavirus. Les appels à des mesures de soutien supplémentaires se multiplient et les marchés financiers semblent maintenant aussi attendre de la BCE qu'elle propose des mesures supplémentaires, a commenté à Reuters l'analyste d'ING Antoine Bouvet.

Le taux à 30 ans de l'Italie a déjà baissé de 40 points de base (0,4 point de pourcentage) au cours du mois dernier. Le gouvernement italien doit donc payer moins d'intérêts s'il émet de la dette à long terme, ce qui est une bonne nouvelle pour les finances publiques.

Les analystes n'excluent même pas la possibilité que le taux d'intérêt à 10 ans pour l'Espagne et le Portugal devienne négatif, ce qui signifierait donc que ces pays recevraient de l'argent s'ils empruntaient sur les marchés internationaux.

A contrario, le différentiel de taux d'intérêt entre l'Europe et les États-Unis, où l'économie semble se porter beaucoup mieux, se creuse encore. L'écart entre le Bund allemand, le marché obligataire de référence, et le taux américain a atteint 132 points de base (1,32 point de pourcentage), soit l'écart (spread) le plus élevé depuis mars, selon Reuters.

De nombreux pays européens devraient lever des fonds sur les marchés financiers dans le courant de la semaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous