Un demi-million de masques destinés aux maisons de repos et de soins bloqués dans un entrepôt

Un demi-million de masques destinés aux maisons de repos et de soins bloqués dans un entrepôt
Belga

Un demi-million de masques buccaux commandés pour compenser la pénurie dans les maisons de repos et de soins sont bloqués dans un entrepôt gantois car ils ne disposaient pas d’un autocollant spécifique, rapporte Het Nieuwsblad mardi.

Ce défaut a désormais été corrigé, mais en vertu des procédures applicables, le SPF Economie ne peut pas approuver une seconde fois un chargement de masques KN95 pourtant parfaitement utilisables.

C’est pourquoi le lot reste entreposé depuis des mois à Gand. Le coût de l’opération représente 829.000 euros, TVA incluse, soit 721.000 euros pour les masques et 108.000 euros pour le transport.

Le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke (CD&V), confirme la situation problématique mais insiste sur le fait qu’une solution va être dégagée.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous