Couvre-feu dans le Brabant wallon: quels contrôles sont attendus?

Couvre-feu dans le Brabant wallon: quels contrôles sont attendus?
Pierre-Yves Thienpont

Nous allons être présents, renforcer les contrôles de police sur l’espace public, sur la voie publique, pour bien faire passer ce message » prévient Julie Chantry, la bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve dans une interview donnée à RTL.

Pour la bourgmestre Ecolo, si la population étudiante « respecte très bien les mesures », il reste des exceptions : « On a constaté en faisant des interventions pour des tapages nocturnes qu’il y a des kots bondés où il y a clairement trop de monde. C’est contre ces faits-là qu’on a pris de telles mesures : au-delà de 1h du matin, il est clairement interdit de circuler. La police n’est plus au stade de la prévention, mais à celui de la restriction, de la sanction. »

Comme l’expliquent nos confrères, des contrôles d’identité dans les kots d’étudiants auront lieu lorsqu’un tapage nocture leur est signalé « en vue de dresser un PV ».

Les gouverneurs des provinces de Brabant wallon et de Luxembourg ont décrété lundi un couvre-feu sur leur territoire de 1h à 6h, à partir de la nuit du 13 au 14 octobre, pour une durée initiale de 15 jours.

Les trois autres provinces wallonnes n’ont pas, pour l’heure, franchi le pas. « Suite à la réunion de concertation ce jour entre les cinq gouverneurs wallons, prolongée par une concertation avec le Centre national de crise, il est ressorti qu’il n’y avait pas une demande du niveau fédéral quant à la prise d’une décision de confinement nocturne applicable de manière uniforme sur le territoire wallon », indique dans un communiqué le gouverneur de Namur.

À Namur, une conférence des 38 bourgmestres de la province doit se tenir par vidéoconférence mercredi. Le gouverneur Denis Mathen prendra par ailleurs des contacts spécifiques avec certains bourgmestres concernés par l’enseignement universitaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous