Eliane Tillieux, première femme au perchoir de la Chambre: «C’est l’aboutissement d’un combat»

Eliane Tillieux, première femme au perchoir de la Chambre: «C’est l’aboutissement d’un combat»
Belga

La députée Eliane Tillieux (PS), qui devrait être élue mardi après-midi présidente de la Chambre, sera la première femme à accéder au perchoir dans l’histoire de la Belgique, succédant à 51 hommes, s’est-elle réjouie en matinée, en défendant l’accord conclu entre les sept partis de la coalition gouvernementale sur l’IVG.

« C’est d’abord un honneur pour moi d’être la première femme à occuper cette fonction depuis la création de notre pays » voici depuis bientôt 200 ans, a-t-elle affirmé sur le plateau de la chaîne d’information en continu LN24.

Elle succédera à « 51 présidents hommes », a souligné Mme Tillieux, qui devrait être élue lors d’une séance plénière organisée à 14h00 pour élire les membres du bureau de la Chambre, avec des mesures de précaution contre le Covid-19, comme la présence dans l’hémicycle de trois députés par groupe.

« Cela donne l’image d’un pays déséquilibré dans la répartition des rôles entre les femmes et les hommes » a-t-elle expliqué également ce matin sur les ondes de La Première.

Présentée par la majorité, Mme Tillieux devrait l’emporter sur la candidate de la N-VA, la députée Valérie Van Peel.

« C’est l’aboutissement de tout un combat que j’ai pu mener au cours de ma carrière politique pour plus d’égalité en général et entre les hommes et les femmes », a affirmé l’ancienne ministre wallonne de l’Emploi.

Elle a insisté sur la « valeur de l’exemple » et sur la volonté de certains partis de favoriser la parité, ce qui s’est traduit par la formation d’un gouvernement fédéral comptant dix hommes et dix femmes.

Sur le même sujet
PolitiquePS
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous