Les catastrophes climatiques feront environ 150 millions de victimes par an d’ici 2030, selon l’ONU

Les catastrophes climatiques feront environ 150 millions de victimes par an d’ici 2030, selon l’ONU
Xinhua

C’est une sombre nouvelle qu’annonce l’ONU ce mardi : les désastres feront environ 150 millions de victimes par an d’ici 2030, soit une augmentation d’environ 50% par rapport à la situation en 2018, où 108 millions de personnes avaient été affectées, selon un rapport publié mardi à Genève.

D’ici 2030, les coûts de ces désastres devraient atteindre 20 milliards de dollars par an, affirment 16 agences internationales et institutions financières. Le changement climatique a augmenté les situations météorologiques et ces catastrophes, aussi bien en nombre qu’en violence, insistent-elles.

Or, un tiers de la population mondiale ne peut toujours pas être alerté avant un désastre avec un dispositif adapté. Depuis 1970, plus de 11.000 catastrophes liées au climat ont été observées. Elles ont été multipliées par cinq, alors même que le nombre de victimes a été divisé par trois.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous