Coronavirus: les sports de contact interdits en salle pour les plus de 12 ans

Coronavirus: les sports de contact interdits en salle pour les plus de 12 ans

La ministre des sports Valérie Glatigny (MR) allait-elle emboîter le pas de son homologue flamand Ben Weyts ? La réponse est tombée dans l’après-midi après la réunion avec les fédérations sportives. « Il n’y aura pas de sport avec contact en indoor pour les plus de 12 ans dès ce jeudi et pour les 3 prochaines semaines », a annoncé la ministre. « La décision n’est pas facile, mais la dégradation de la situation sanitaire et l’augmentation du nombre de patients en soins intensifs dans les hôpitaux nous obligent à agir. Cela ne signifie pas pour autant que le sport francophone s’arrête, puisque la majorité des activités sportives pourront bien continuer, moyennant certaines adaptations dans leur organisation », a souligné d’emblée la ministre des Sports.

Des entraînements adaptés

Avant de poursuivre via le communiqué : « En effet, l’ensemble des sports en extérieur (avec ou sans contact, entraînements et compétitions) continueront à être pratiqués normalement et ce, sans distinction d’âge. Pour les sports en intérieur (avec et sans contact), pour les moins de 12 ans, les entraînements et compétitions pourront se poursuivre normalement. Par contre, pour les plus de 12 ans, les contacts sont désormais interdits pour les activités sportives indoor. Les entrainements devront être adaptés pour éviter tout contact et respecter les règles de distanciation sociale. »

Le public encore autorisé

« Concernant le public, celui-ci est toujours autorisé à assister aux matches en extérieur, avec présence de 400 personnes maximum dans le respect des distanciations sociales et port du masque. Pour les sports intérieurs, 200 spectateurs maximum restent autorisés, dans le respect des règles mentionnées ci-dessus. Jusqu’à nouvel ordre, les stages sportifs de la Toussaint sont donc maintenus, et devront être organisés moyennant le respect des règles précitées », poursuit la ministre.

Les buvettes seront fermées 45 minutes après la dernière activité sportive. « Chaque club devra en outre désigner un responsable Covid chargé de faire respecter les règles sanitaires. Pour rappel, les autorités locales peuvent prendre des mesures plus strictes si elles l’estiment nécessaire. »

Après la discussion avec la ministre, une réunion est prévue à l’ACFF pour décider si oui ou non, l’arrêt temporaire des compétitions amateures est nécessaire. Cette réunion est prévue avec une décision attendue en soirée ou mercredi matin.

Les autres décisions

Football amateur  :les championnats de D2 et D3 ainsi que tous ceux des séries provinciales sont suspendus. La mesure vaut aussi pour les compétitions de jeunes à partir des -17 ans. En dessous, le sport continuera donc à avoir droit de cité.

Natation et water-polo :La fédération belge de natation (FRBN) a décidé de maintenir les championnats de Belgique en petit bassin mi-novembre en terre gantoise, mais d’en adapter la formule et les modalités. Par contre, tout le water-polo est à l’arrêt à la suite des décisions prises lundi côté néerlandophone de passer en code ’orange’ au niveau sportif. Toutes les compétitions nationales de water-polo de la saison 2020-2021 en cours jusqu’au dimanche 8 novembre inclus, à l’exception des catégories d’âge U11 et U13 (nés en 2008 et après), sont suspendues.

Tennis de table  : Pour rappel, l’AFTT et ses provinces ont pris la décision suivante dans un souci de préserver la santé de ses affiliés et l’intégrité de ses clubs : toutes les compétitions (compétitions par équipe et individuelles) sont mises à l’arrêt pendant 1 mois, jusqu’au 9 novembre compris, aussi bien les compétitions provinciales que francophones.

Hockey  : La Ligue francophone de hockey (LFH), à la suite d’une réunion qui s’est tenue ce lundi, plaide pour le maintien des activités. C’est ce que l’instance a expliqué par communiqué. « La pratique du sport est essentielle au bien-être physique et psychique des jeunes et moins jeunes. Comme explicité précédemment, nous souhaitons maintenir les activités de hockey sur tout le territoire belge. Bien entendu, dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur pour limiter la propagation du virus. Nous nous engageons avec nos membres pour la poursuite d’une pratique responsable du hockey sur et en dehors du terrain », indique Dominique Coulon, le directeur général de la LFH.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PhotoArticleLena-le figaro_

    Par Martin Couturié (Le Figaro)

    Lena

    Arsène Wenger sort un livre: «Le football est un art comme tous les autres»

  • Photo News

    Par Xavier Thirion

    Anderlecht

    Anderlecht: le gaspillage mauve en quatre questions

  • Tom Dumoulin et Primoz Roglic, à nouveau réunis en Espagne après le Tour de France. @News

    Par Eric Clovio

    Route

    Vuelta: Covid et météo sur la route de Primoz Roglic

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous