Accueil Société

Denis Ducarme: «Des peines incompressibles pour les terroristes»

L’un des terroristes du 22 mars avait profité d’une libération conditionnelle. Désormais, le MR Denis Ducarme, emboîtant le pas à la N-VA, appelle à mettre en place des peines incompressibles. Les autres formations, elles, plaident pour une révision de la loi.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Ç a ne ressemble à rien ! » S’exprimant mardi matin dans les quotidiens De Morgen et Het Laatste Nieuws, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) a fermement critiqué la loi grâce à laquelle le terroriste El Bakraoui a obtenu en 2014 une libération anticipée. Particulièrement « quand vous voyez les conditions légères qui lui ont été imposées », ajoutait-il. Condamné à 10 ans de prison en 2010 pour avoir tiré sur un policier à la kalachnikov lors d’un braquage, Ibrahim El Bakraoui avait en effet été libéré anticipativement au bout de quatre années et neuf mois de détention.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs