Tour d’Italie: première victoire en 2020 pour Peter Sagan au bout d’une échappée de plus de 100km

Photonews
Photonews

Le leader de l’équipe Bora-Hansgrohe n’a pas compté ses efforts pour aller chercher cette victoire. Passé à l’offensive sur la côte de Chieti à plus de 130 km de l’arrivée, Sagan a travaillé avec ses compagnons d’échappée pour aller chercher les points du sprint intermédiaire. Il a ensuite poursuivi sur sa lancée pour affronter les ‘murs’ des Abruzzes avec leurs pourcentages frôlant les 20 %. Plus solide que Cataldo, Villella, Ganna ou encore Swift, le Slovaque s’est isolé en tête de course alors que la bagarre s’est déclenchée parmi les favoris.

Habile en déscente, solide sur le plat, il a splendidement résisté au retour du groupe des favoris pour s’imposer en solitaire sous la pluie. Vainqueur pour la 114e fois de sa carrière, il n’avait plus gagné la moindre course depuis le 10 juillet 2019 sur le Tour de France.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous