Coronavirus - Face aux restrictions, les pubs anglais s'interrogent sur ce qu'est un vrai repas

Avec plus de 43.000 morts, sans équivalent en Europe, et près de près de 635.000 cas positifs, le Royaume-Uni est confronté à une nouvelle vague de contaminations touchant maintenant l'ensemble de son territoire.

Déterminé à éviter un confinement général, le gouvernement britannique a annoncé lundi mettre en place un nouveau système d'alerte à trois niveaux en Angleterre, dont le dernier échelon implique la fermeture des pubs et bars, comme c'est le cas à Liverpool.

Mais les établissements qui servent "un repas conséquent" pourront rester ouverts, soulevant des questionnements sur ce que cela signifie exactement.

Les Britanniques consomment généralement leur pinte avec un paquet de chips ou des "pork scratchings", petits morceaux de couenne de porc frits, et les pubs servent souvent des roulés à la saucisse ou bien des "Cornish pasties", petits chaussons fourrés à la viande, une spécialité de Cornouailles.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous