Jacky Mathijssen après la défaite des Diablotins en Moldavie: «Une dure leçon mais que j’espère efficace pour le futur»

Belga
Belga

Jacky Mathijssen a tenté de voir le côté positif de la débâcle de son équipe mardi en Moldavie. Les Diablotins, qui pouvaient faire un grand pas vers le prochain Euro, se sont inclinés 1-0 à Tiraspol après une très faible première mi-temps. « C’est une dure leçon mais j’espère qu’elle sera efficace pour le futur », a lancé l’entraîneur des espoirs, qui voudra voir une réaction de son groupe.

« C’est vrai que nous sommes tous déçus. Mais cela fait partie du football. Nous allons devoir analyser le pourquoi et le comment de cette défaite et réagir dans un mois », a lancé d’emblée Mathijssen.

Contre les Moldaves, la Belgique a gaspillé l’avantage qu’elle s’était constitué en battant à deux reprises l’Allemagne, favorite à la victoire du groupe. « On avait peut-être trop en tête qu’un déplacement (en Bosnie-Herzégovine le 17 novembre, ndlr) plus facile pouvait nous attendre dans un mois. Il sera désormais très dur. Nous avons loupé la voie facile, il va falloir réussir par la plus compliquée. »

Les Diablotins restaient pourtant sur quatre victoires, dont une probante contre le Pays de Galles la semaine dernière (5-0). « Je ne pense pas qu’il s’agit d’une question de mentalité. On a tout fait pour éviter ce sentiment de suffisance. »

L’ancien entraîneur de Charleroi et du Club de Bruges a reconnu que sa phalange avait mal entamé la rencontre. « Nous ne pouvons pas être satisfaits de notre première mi-temps. Le jeu était trop lent et imprécis. Nous avons donné confiance à notre adversaire avec ce but évitable encaissé sur phase arrêtée », a ajouté Mathijssen, qui avait pourtant « mis l’accent sur l’importance du début de match ».

Mathijssen a aussi expliqué les sorties à la mi-temps de Zinho Vanheusden et Alexis Saelemaekers, qui ont fait leur début avec les Diables Rouges jeudi dernier contre la Côte d’Ivoire en amical. « Ils ont joué 90 minutes avec les A, nous nous étions mis d’accord pour qu’ils disputent une mi-temps. Je pense qu’il fallait s’y tenir malgré le score. »

Malgré le siège de la surface adverse, et un pénalty manqué de Loïs Openda dans les derniers instants, la Belgique n’a jamais trouvé la faille mardi à Tiraspol. « Nous avons réagi mais nous n’avons pas pu réaliser ce qui était nécessaire : concrétiser », a ponctué Mathijssen.

La Belgique compte 13 points mais pourrait se faire dépasser par l’Allemagne (12 pts) en cas de victoire allemande contre la Bosnie-Herzégovine (8) ce mardi soir. Suivent la Moldavie (7) et le Pays de Galles (6).

Les neuf vainqueurs de groupe et les cinq meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour la phase de groupes de l’Euro, qui se disputera du 24 au 31 mars 2021 en Hongrie et Slovénie. Le tour final à élimination directe se déroulera dans un second temps, du 31 mai au 6 juin 2021.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10891760-037

    Par Sébastien Huzler

    Mouscron

    Excel Mouscron: les Hurlus sont sans vestiaire

  • Sta

    Par Jonas Bernard

    Standard

    Le Standard se cherche toujours un leader en attaque

  • SOCCER JPL D10 KV KORTRIJK VS RSCA ANDERLECHT

    Par Xavier Thirion

    Anderlecht

    D1A: facile vainqueur de Courtrai, Anderlecht s’est enfin rassuré

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous