Accueil Monde

Fouad Laroui: «Une génération perdue est en train de se former en Europe»

On ne comprend rien à ces Belges et ces Français d’origine arabe qui basculent dans le terrorisme, si l’on ramène tout à la religion, prévient l’écrivain Fouad Laroui.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Fouad Laroui est écrivain. Marocain, il a étudié en France ; il vit (et enseigne) aujourd’hui à Amsterdam. Depuis dix ans – et son essai De l’islamisme. Une réfutation personnelle du totalitarisme religieux – il met en garde : une « génération perdue » est en train de se former en Europe : des jeunes, d’origine arabe, qu’ils soient Français, Belges, Néerlandais…, qui refusent le « récit européen » et ruminent une histoire alternative, celle de l’humiliation du monde arabe par l’Occident. Il faut, dit-il, « réécrire l’histoire du XXe siècle, en ayant le courage (ou la folle ambition) d’intégrer tous les récits, celui des perdants aussi, de ceux qu’on a colonisés, à qui on a fait des promesses vite oubliées. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs