La saison 2020-2021 aux Riches-Claires: les reprises étoilées à ne pas manquer

«
Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu
?
».
« Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu ? ».

Très attendu : « Sex play, nos panthères, nos joyaux »

La thématique féminine sera très présente aux Riches-Claires cette saison. Outre Vénus impudiques et Fragments d’Une, le centre culturel programme Sex play, nos panthères, nos joyaux. Dans cette autofiction, une femme expose ses expériences charnelles, ausculte ses comportements et ses « dérives » érotiques. Des tentatives pour s’approprier sa sexualité et nous inviter à libérer un nouvel imaginaire pornographique.

Toute la saison.

Nos critiques des reprises

Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu ?

Du 8 au 31 décembre

Ils veulent s’aimer, se toucher, se rencontrer envers et contre tout. A la recherche de l’inaccessible amour, ils s’engouffrent dans une course-poursuite éreintée et haletante. En plusieurs tableaux, avec humour et poésie, ce drame hautement burlesque met en scène une série de personnages dont les destins n’arrivent pas à se croiser. De et avec Serge Bodart, Eric De Staercke et Sandrine Hooge.

La montagne

Du 1er au 6 juin 2021

Une jeune troupe de théâtre entreprend de nous dévoiler dix minutes du spectacle qu’elle est en train de créer, autour de l’expédition en haute montagne de deux alpinistes des années 30. Bruitages plus ou moins réussis, décor en frigolite, acteur sûr de son charme ou jouant les animateurs culturels et metteur en scène aux rêves démesurés sont quelques-uns des ingrédients de ce spectacle aussi hilarant qu’inventif.

Boys boys boys

Du 22 au 27 juin

Couillu, ce spectacle de Diane Fourdrignier ! S’épancher sur la masculinité en pleine ère post-#MeToo, c’est plutôt kamikaze ! Six hommes osent pourtant dévoiler leur « mâle » être. Avec un humour plus viral que viril. Par touches impressionnistes, ces comédiens traversent les modèles, les doutes, les colères ou les souffrances qui composent une vie d’homme. Hétéroclite et d’une sincérité désarmante.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous