Suspension des compétitions sportives: les explications de la ministre Valérie Glatigny

Valérie Glatigny
Valérie Glatigny - Belga

La ministre des Sports en Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé mardi de suspendre pour trois semaines dès jeudi tous les sports de contact en indoor pour les plus de 12 ans. Elle s’est expliquée sur les ondes de Bel RTL ce mercredi matin.

« Tous les sports avec contact en salle pour les plus de douze ans sont suspendus, les activités sportives pour enfants restent donc autorisées, tout comme les compétitions en salle sans contact, comme la natation et le tennis. Nous souhaitons préserver les sports un maximum, et de préserver aussi les stages de la Toussaint. »

Les douches et vestiaires seront fermés dans l’ensemble des clubs sportifs, comme prévu par le code orange, à l’exception des piscines. Ces dernières restent d’ailleurs bien ouvertes, mais les règles de distanciation sociale s’appliqueront à l’intérieur du bassin.

Valérie Glatigny a également salué la décision de la fédération de football amateur de préserver la compétition pour les moins de seize ans.

Les dirigeants de l’ACFF ont en effet décidé de suspendre mardi soir pendant quelques semaines les championnats de D2 et D3 ainsi que tous ceux des séries provinciales. La mesure vaut aussi pour les compétitions de jeunes à partir des -17 ans. En dessous, le sport continuera donc à avoir droit de cité. La mesure sera d’application à partir de jeudi.

Le conseil d’administration de Belgium Rugby en concertation avec Rugby Vlaanderen et la LBFR a également décidé mardi de suspendre les championnats dans toutes les catégories d’âge et ce jusqu’au 8 novembre.

Face au manque d’uniformité des décisions dans le sport, la ministre s’est défendue, expliquant que « la règle de base, c’est moins de douze ans et plus de douze ans. Il faut faire un maximum d’efforts pour éviter un reconfinement. »

En ce qui concerne les buvettes des clubs sportifs, Valérie Galtigny a rappelé que celles-ci pourront rouvrir sous conditions : « Des signaux sont envoyés aux fédérations et aux clubs. S’il y a un engagement de respecter les protocoles, alors les règles pourraient être assouplies par les gouverneurs de province. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous