Accueil Belgique Politique

Ring: pourquoi la Flandre irrite Bruxelles

Communication unilatérale, grince-t-on à Bruxelles après l’annonce d’ambitieux plans flamands pour le ring autour de la capitale. Le ring revu, trois nouvelles lignes de tram, des autoroutes pour vélos.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Ce lundi, le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA) a présenté les projets flamands pour le ring de Bruxelles. Des projets qui ne portent pas seulement sur l’anneau routier, constamment embouteillé qui ceinture la capitale. Dans le paquet, la Flandre prévoit également d’étirer trois nouvelles lignes de tram vers le centre-ville et de créer trois « autoroutes à vélo » venant de Vilvorde, d’Opwijk et de Louvain. Certaines de ces autoroutes existent partiellement mais viennent buter sur le ring et ne peuvent le franchir faute de passerelle. Elles s’étendront sur 41 kilomètres et comprendront 10 ponts et 9 tunnels.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dominique Borsu, mercredi 30 mars 2016, 15:39

    Les flamands ont envie d'avancer et pas se perdre dans des études, discussions et autres brols inter et intra communautaires qui feront reculer la mise en service du paquet en...2052 ???

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs