Romelu Lukaku s’exprime sur le racisme dans le foot: «Avec la fédération, on va mettre en place des actions pour que ça change» (vidéo)

© Photo News
© Photo News

Un an après être arrivé à l’Inter, Romelu Lukaku a malheureusement connu des épisodes liés au racisme, en Italie. Que ce soit les cris de singes scandés par des supporters de Cagliari que la une de La Gazzetta dello Sport qui avait titré « Black friday » avec Lukaku et Smalling représentés, la veille du match Inter-AS Roma. « Quand j’ai tiré le penalty, je n’ai pas réalisé. C’est quand un pote à moi m’a envoyé la vidéo après le match que j’ai vu. J’ai fait ‘’whaou’’ », explique Big Rom au sujet des Sardes. « Pour l’histoire avec Chris Smalling, ça m’a un peu dérangé. Mais avec ce qu’on voit aux Etats-Unis, indirectement, on est quand même touchés, car on sait que ça peut arriver à tout moment. Même en Belgique »

Le joueur a ensuite enchaîné en parlant de la diversité présente aussi bien sur le territoire belge que chez les Diables rouges. « La Belgique est un pays avec beaucoup de diversité et je pense que c’est une très belle chose qu’on doit préserver. Avec l’équipe nationale, il y a des joueurs d’origine congolaise, marocaine, espagnole, portugaise italienne quand il y avait Laurent Ciman. Quand on est tous ensemble, c’est mixte, on est tous ensemble et on est fiers d’être Belges. À Bruxelles, on voit ça. En Italie, je le dis tout le temps qu’en Belgique il y a tout ce que tu veux. Je trouve que c’est quelque chose qu’on doit préserver. »

« Être l’exemple pour le football européen »

Finalement, Lukaku a conclu sur un projet contre le racisme que la sélection pourrait mener avec la fédération. « J’ai parlé avec la fédération il n’y a pas si longtemps et je pense qu’on va trouver, avec l’équipe et la fédération, des actions à mettre en place pour que ça change. Je pense que cette diversité doit se retrouver dans les stades belges. On doit essayer d’être l’exemple pour le football européen. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10919378-090

    Par Rocco Minelli

    Ligue des Champions

    Le Real de Zidane déjoue ses adversaires

  • Buteur, il était désabusé.

    Par Sébastien Huzler

    Mouscron

    Fabrice Olinga, joueur le plus affecté à Mouscron: «Je ne supporte pas l’idée de descendre en D1B»

  • Dortmund espère que son buteur retrouve des couleurs.

    Six matches sans marquer, Haaland fait profil bas

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous