Les photos primées lors du Wildlife Photographer Award 2020

Les photos primées lors du Wildlife Photographer Award 2020

Le Russe Sergey Gorshkov a décroché mardi soir le Wildlife Photographer Award 2020 grâce à sa photo baptisée « The Embrace » (l’étreinte). Son image d’un tigre de Sibérie, espèce menacée, qui semble embrasser un arbre a été jugée « spectaculaire » par le Musée d’Histoire naturelle de Londres, qui attribue le prix.

La photographe a patienté pendant 11 mois avant de pouvoir réaliser son cliché, a souligné le musée londonien. Le jury a dû cette année départager 49.000 clichés en provenance de 86 pays.

Dans la catégorie jeune 14-17 ans, la Norvégienne de 17 ans Liina Heikkinen a été récompensée pour sa photo d’un renard qui dévore une oie.

Dans la catégorie comportement des invertébrés, le Français Frank Deschandol a capturé une guêpe des sables et guêpe-coucou.

Dans la catégorie comportement des mammifères, les Chats de Pallas de la Chinoise Shanyuan Li.

Dans la catégorie portrait, le singe Nasique du Danois Mogens Trolle.

Dans la catégorie ‘environnements de la Terre’, la rivière de feu de l’Etna capturée par l’Italien Luciano Gaudenzio.

Dans la catégorie photojournalisme, cette triste image de Paul Hilton. Un jeune macaque à queue de cochon est mis en scène, enchaîné à une cage en bois, dans le marché aux oiseaux de Bali, en Indonésie. Ce sont des primates sociaux et énergiques qui vivent en grandes troupes dans les forêts de toute l’Asie du Sud-Est. Comme les forêts sont détruites, ils s’attaquent de plus en plus aux cultures agricoles et sont abattus car jugés nuisibles. Les bébés sont ensuite vendus pour devenir des animaux de compagnie, rejoindre un zoo ou servir à la recherche biomédicale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous