Standard – Rangers: la vente des places démarre ce jeudi à 20 heures

Standard – Rangers: la vente des places démarre ce jeudi à 20 heures
Photo News

Il y a trois semaines, le Comité exécutif de l’UEFA avait décidé d’autoriser, jusqu’à 30 % de la capacité maximale des stades, le retour des spectateurs (mais pas des supporters visiteurs) lors des matches européens, là où la législation locale le permet. C’est le cas pour le Standard, qui a reçu le feu vert de la Ville de Liège, du service des maladies infectieuses du CHU de Liège et de la ministre des Sports Valérie Glatigny pour accueillir, le jeudi 22 octobre face aux Glasgow Rangers (18h55), en ouverture du groupe D de l’Europa League, le même nombre de supporters qu’un championnat, à savoir 7.500 spectateurs. Ou un tout petit peu moins, étant entendu que les normes UEFA feront perdre quelques zones, ici et là, dans le stade Maurice Dufrasne.

Concrètement, la vente des billets se fera exclusivement via la plate-forme en ligne, au départ du site officiel du Standard. Et elle ne concernera que le seul match face à la prestigieuse équipe écossaise, sachant que, contexte oblige, il n’y aura pas de mini-abonnements pour assister aux trois matches de la poule (Rangers, Poznan et Benfica). Une décision dictée par l’impossibilité de savoir ce que sera la situation sanitaire le 26 novembre lorsque le Standard rencontrera Poznan et le 10 décembre lorsqu’il défiera Benfica.

C’est ce jeudi à 20 heures que la vente des tickets pour Standard – Rangers débutera, à destination des abonnés qui bénéficieront d’une période de priorité jusqu’à dimanche à minuit. Après quoi, si toutes les places n’ont pas trouvé acquéreurs, les autres personnes pourront profiter d’une vente libre, dès le lundi 19 octobre à 9 heures, à condition toutefois d’être titulaires de la Red Card (en clair, d’avoir déjà acheté des billets dans le passé et donc d’être enregistrés auprès du club liégeois). Les places les moins chères sont fixées à 21 euros, au tarif plein (13 à prix réduit). Sachez enfin que si, jeudi prochain, la situation venait à changer, à savoir qu’un huis clos total soit imposé par les autorités belges, tous ceux qui seraient en possession d’un ticket seraient remboursés dans un délai de 30 jours ouvrables.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous