GP de l’Escaut: «On a eu droit à un sprint un peu fou et nerveux», commente Caleb Ewan

GP de l’Escaut: «On a eu droit à un sprint un peu fou et nerveux», commente Caleb Ewan
Photo News

Caleb Ewan, 26 ans, a rempli son rôle de favori en remportant au sprint le Grand Prix de l’Escaut mercredi à Schoten. L’Australien a devancé Pascal Ackermann, qui a ensuite été déclassé, Niccolo Bonifazio, Bryan Coquard et Tim Merlier.

Après deux étapes du Tour Down Under, une étape du Tour des Émirats Arabes Unis, l’étape d’ouverture du Tour de Wallonie et deux étapes du Tour de France, l’Australien a ajouté une nouvelle victoire à son palmarès.

« C’est une course taillée pour les sprinters. Alors c’est toujours très agréable de gagner en tant que sprinter. Il n’y a pas eu de manque de motivation de ma part et certainement pas de la part de l’équipe. Je voulais gagner à nouveau en Belgique. Dans les derniers kilomètres, mes équipiers m’ont parfaitement amené. Il fallait juste que je parachève le travail, même si cela s’est avéré être un sprint un peu fou et nerveux ».

« Il y avait beaucoup de bons sprinters. D’ailleurs, c’était la première fois que je participais à cette course. Cette victoire doit être très gratifiante, surtout pour mon équipe et mes sponsors, car ce Grand Prix de l’Escaut est très apprécié. C’est une classique après tout et une victoire dans ce genre de courses c’est beau », a conclu Ewan.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous