Couvre-feu en France: le mode d’emploi

Couvre-feu en France: le mode d’emploi
Photo News

Emmanuel Macron s’est adressé aux Français ce mercredi soir en direct sur TF1 et France 2. « Il nous faut réagir » face au Covid-19 car « la situation est préoccupante » avec la « deuxième vague » de contamination qui est arrivée, a déclaré le chef de l’Etat. « Le virus est partout en France », a-t-il souligné, en précisant aussi que les soignants étaient « très fatigués » et qu’il n’y avait « pas de lits en réserve ».

« Nous devons prendre des mesures plus strictes », a prévenu le président. « Il y aura un couvre-feu, a-t-il annoncé. C’est une mesure pertinente. Un couvre-feu qui va s’appliquer à la région Île-de-France (région de Paris ndlr) et à 8 métropoles (grandes villes françaises ndlr). Il se fera entre 21 heures et 6 heures du matin et pendant quatre semaines. » Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne sont les villes qui seront concernées par cette mesure qu’Emmanuel Macron entend étendre jusqu’au 1er décembre, si le Parlement l’autorise.

« Il n’y aura pas une interdiction mais il y aura une stricte limitation », a nuancé Emmanuel Macron au sujet du couvre-feu. « Il n’y aura pas de restrictions des transports » lors du couvre-feu nocturne, a-t-il assuré, car « il y a des gens qui continueront à travailler la nuit, ou en soirée, ou le matin tôt. » Des « autorisations » seront nécessaires pour « rentrer du travail après 21h ou pour le travail de nuit », a détaillé mercredi le président, en précisant que des « amendes » seraient délivrées « en cas de non-respect du couvre-feu. » « Nous allons continuer à travailler (…) évidemment toutes celles et ceux qui rentrent du travail à 21h ou qui travaillent de nuit, il y aura une autorisation. Toutes celles et ceux qui ont des urgences, par exemple sanitaires, il y aura des autorisations », a poursuivi le chef de l’Etat. « Il y aura des amendes de 135 euros (…) en cas de récidive, ce sera 1.500 euros », a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous