Roche: ventes reculent de 5% sur neuf mois, plombées par la force du franc suisse

Sur neuf mois, ses ventes se sont élevées à 43,9 milliards de francs suisses (40,9 milliards d'euros), a-t-il indiqué dans un communiqué.

Hors effets de changes, elles ont progressé de 1% par rapport à la période comparable l'an passé, a précisé le groupe suisse qui a dû faire face à la force du franc, une valeur refuge qui a été sous pression avec la crise sanitaire.

En monnaies locales, les ventes de sa division pharmaceutique, la plus grosse en termes de contribution aux recettes, se sont contractées de 1%, à 34,3 milliards de francs, le groupe évoquant des signes de reprise depuis l'été après une baisse au deuxième trimestre en raison de la baisse des hospitalisations et consultations médicales durant le confinement.

Sa division diagnostics a en revanche vu ses ventes grimper de 9% hors effets de changes à 9,6 milliards de francs sous l'impulsion de ses activités de diagnostics moléculaires, a-t-il détaillé.

Depuis le début de la pandémie, Roche a lancé de nombreux tests de dépistage du coronavirus, dont un test d'antigènes qui peut fournir une réponse en 15 minutes et un test permettant de distinguer l'infection au coronavirus de la grippe.

Roche a confirmé ses prévisions pour 2020. Il s'attend toujours à une progression de ses ventes à taux de changes constants de l'ordre de 1 à 5%.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous