Open d’Australie: le directeur du tournoi plaide pour des mesures de quarantaine plus souples

Open d’Australie: le directeur du tournoi plaide pour des mesures de quarantaine plus souples
Photo News

Craig Tiley, directeur de l’Open d’Australie, est confiant quant à la tenue en janvier 2021 du premier Grand Chelem de la saison, mais il plaide pour un assouplissement des règles de quarantaine.

« Si un joueur doit rester en quarantaine et est bloqué dans un hôtel deux semaines avant le début de sa saison, cela n’arrivera pas », a expliqué Tiley à l’Australian Associated Press (AAP) jeudi. « Tu ne peux pas demander aux joueurs de rester en quarantaine pendant deux semaines, puis sortir et être prêts à jouer un Grand Chelem. »

Tiley cherche un compromis qui pourrait autoriser les joueurs à arriver dans le pays depuis l’étranger et continuer à s’entraîner sans se mélanger avec la population.

« Nous acceptons complètement le fait que quelqu’un qui arrive d’outre-mer doit rester en quarantaine », indique le directeur du tournoi. « Ce que nous négocions, ou ce pour quoi nous essayons de trouver un accord, c’est d’organiser un environnement de quarantaine où ils peuvent s’entraîner et bouger entre l’hôtel et les courts pendant ces deux semaines. »

L’US Open à New York et Roland-Garros à Paris se sont tenus récemment avec des exemptions accordées aux joueurs élites qui voyagent.

L’Open d’Australie est programmé à Melbourne du 18 au 31 janvier.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • TENNIS-OLY-2020-2021-TOKYO

    Par Eric Clovio, envoyé spécial à Tokyo

    Jeux olympiques

    A Tokyo, le tennis belge est porté disparu…

  • OLYMPICS-2020-TEN_W-SINGLES-8FNL

    Par Yves Simon

    Jeux olympiques

    Naomi Osaka, la flamme s’est éteinte

  • Photo News

    Par Yves Simon

    Tennis

    Tennis: Kim Clijsters, l’ultime test de sa carrière, après 11 mois d’absence

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous