Tous les jours, 800.000 personnes sont en contact avec «Le Soir»

Tous les jours, 800.000 personnes sont en contact avec «Le Soir»
Dominique Duchesnes.

Le CIM (le Centre d’information sur les médias) a dévoilé sa traditionnelle étude sur les audiences des médias de presse écrite. Un moment toujours très attendu par les éditeurs, sachant que ces « performances » déterminent en partie l’impact de leur marque auprès de leurs lecteurs et des annonceurs.

Gros changement de méthodologie, très attendu par le secteur : pour la première fois le CIM consolide les audiences Web (forcément structurellement en forte progression) et celles du « print » (forcément sous pression, vu la migration de la consommation d’infos sur les supports numériques).

Réalisée pendant la période de confinement (mars, avril et mai), l’étude confirme tous les indicateurs remontés par le secteur depuis mars (et le début du confinement), à savoir : un retour massif du Belge vers les marques de presse dites « traditionnelles ». Au total, plus de 6 millions de Belges (+ 6,5 %), dont 2,44 millions de francophones (+ 12,5 %) ont été en contact quotidiennement avec leur « journal », que ce soit, donc, sur les sites de presse, les applications et le papier.

Hausse générale

Les éditions de SudPresse affichent une hausse spectaculaire de 72,4 %, soit 1,2 million de personnes en contact quotidien avec l’une de leurs marques (Sudinfo.be, La Meuse, Nord Eclair…). Le Soir suit avec 800.000 contacts quotidiens (+ 25,4 %). Rossel occupe donc une position de leader, tant dans le segment des journaux « populaires » que celui des « quality ». Suivent ensuite, La DH (783.000), L’Avenir (675.000, le seul à ne pas afficher de progression à deux chiffres), La Libre Belgique (500.000) et L’Echo (184.000).

« Cela confirme le rôle du Soir en tant que média de référence et de qualité », analyse Olivier De Raeymaeker, directeur général du quotidien.

Si l’on se concentre uniquement sur les éditions papier, le CIM (qui cette fois ne livre les chiffres que pour la période pré-Covid, du 1er juin 2019 au 16 mars 2020), seuls Sudpresse, La Libre et L’Echo sont en progression.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous