Jusqu’à 5 degrés de plus en moyenne à l’horizon 2100, selon l’IRM

Jusqu’à 5 degrés de plus en moyenne à l’horizon 2100, selon l’IRM

La température moyenne en Belgique pourrait augmenter de 5 degrés à l’horizon 2100, selon le scénario le plus pessimiste envisagé dans le rapport climatique 2020 de l’Institut royal météorologique (IRM) publié jeudi.

Par rapport à la précédente version du rapport qui datait de 2015, toutes les tendances sont à la hausse, alerte l’IRM. L’augmentation des températures se poursuit, les phénomènes extrêmes comme les vagues de chaleur sont plus fréquents et plus intenses, et les sécheresses de plus en plus longues et précoces, constate l’Institut.

Sans changement de comportement, notamment au niveau des gaz à effet de serre qui constituent le principal problème, la situation va gravement empirer, s’inquiète l’IRM. En outre, en raison de la longue durée de vie de ces gaz à effets de serre, même un changement radical prendrait plusieurs décennies à produire des effets positifs visibles.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous