Coronavirus - Air Belgium reporte la reprise de ses vols vers les Antilles et l'île Maurice

Les Affaires étrangères belges ont classé la Guadeloupe et la Martinique en zones rouges et les préfectures locales imposent de nombreuses restrictions aux voyageurs (accès limité aux plages, service réduit dans les hébergements qui seraient ouverts, etc.), rappelle l'entreprise. S'y ajoute l'obligation d'effectuer un test RT-PCR à l'aller et au retour.

Tout cela conditionne drastiquement la venue des voyageurs et rend leur voyage compliqué et incertain pour les jours à venir, déplore Air Belgium. "Les derniers indicateurs nous donnent à penser que les îles pourront à nouveau accueillir des visiteurs, en toute sécurité et dans des conditions de séjour agréables dans les prochaines semaines", espère la compagnie, qui reprendra ses vols depuis Charleroi le 15 décembre.

A cette même date, les premières liaisons vers l'ile Maurice auraient dû être assurées depuis Brussels Airport. Ce ne sera finalement pas le cas. Les autorités mauriciennes ont fait le choix de maintenir leur île inaccessible aux touristes, constate la compagnie. Pour autant que la destination rouvre ses frontières à tous les profils de voyageurs avant la fin de cette année, des mesures "drastiques et rédhibitoires" seraient alors imposées aux vacanciers et aux autres personnes qui souhaiteraient s'y rendre. Air Belgium reporte donc le démarrage de ses vols au 30 mars prochain.

Les clients dont le vol a été annulé peuvent reporter leur voyage sans frais ou demander un remboursement. Une démarche qui ne peut se faire qu'en envoyant un email à la compagnie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous