Congés supplémentaires, code orange, présentiel: voici les dernières mesures prises dans l’enseignement

Congés supplémentaires, code orange, présentiel: voici les dernières mesures prises dans l’enseignement
Photo News

Les acteurs de l’école francophone et la ministre de l’Education Caroline Désir (PS) ont décidé jeudi de prolonger les vacances de Toussaint, prévues normalement du 2 au 6 novembre prochains, jusqu’au 11 novembre inclus.

Les quelque 800.000 élèves de la FWB et leurs enseignants bénéficieront donc de deux jours de congés en plus. Les cours reprendront le 12 novembre prochain.

La mesure, sollicitée par plusieurs interlocuteurs, est prise dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et vise à permettre au personnel des écoles de souffler un peu.

« Cette idée a clairement du sens vu la situation sanitaire et l’état de fatigue des directions, des enseignants et des autres membres du personnel, mais elle présente divers inconvénients majeurs dont les impacts pédagogiques pour les élèves et la difficulté pour les parents – qui subissent eux-aussi de plein fouet les effets de la crise sanitaire – de trouver des solutions de garde pendant toute une semaine », a souligné la ministre dans un communiqué.

Pour les parents à qui ce rallongement pourrait poser problème, « des contacts sont en cours pour dégager des pistes de solutions permettant la mise en place de services minimum de garderies sans mobiliser les directions d’écoles et leurs équipes éducatives », a-t-elle précisé.

A l’issue d’un peu moins de deux heures de réunion en visioconférence, il a également été décidé que les écoles resteraient en code jaune, sans renforcement des cours à distance donc pour les années du secondaire.

L’enseignement supérieur francophone passe en orange

Face au regain épidémique de Covid-19, l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles passeront dès lundi en code orange, a indiqué jeudi le cabinet de la ministre Valérie Glatigny (MR), confirmant des informations de la RTBF et du Soir.

La décision, prise jeudi matin à l’occasion d’une réunion avec les universités francophones et des représentants des Hautes écoles, aura pour conséquence de ramener dès lundi à 20 % seulement la proportion d’étudiants dans les auditoires, les 80 % restants devant suivre les cours à distance.

Une exception est toutefois prévue pour les étudiants de 1er Bachelier, moins aguerris à l’enseignement supérieur dont ils n’en maîtrisent pas encore les codes. Ceux-ci resteront donc en code jaune (un sur deux présents dans les auditoires).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous