Accueil Économie

Boeing va supprimer environ 4.000 emplois pour devenir plus «compétitif»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé vouloir supprimer environ 4.000 postes de travail afin de réduire ses coûts et ainsi faire face à la concurrence avec son rival européen Airbus. Les emplois disparaîtront dans le segment de l’aviation commerciale commerciaux. Aucun licenciement sec n’est prévu, quelque 1.600 travailleurs désirant quitter l’entreprise volontairement. Le reste de la réorganisation se fera par le non remplacement de postes vacants.

Boeing compte également revoir sa structure managériale au sein de la division commerciale afin de mieux répondre au marché. Le groupe prévoit encore d’autres manières de réduire les coûts, notamment en renégociant des contrats auprès de fournisseurs ou en réalisant des coupes dans les voyages d’affaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Peut-on prolonger (davantage) le nucléaire en Belgique? Notre grand fact-checking

Les réacteurs belges sont confrontés à divers pépins (défauts d’hydrogène, résistance insuffisante à un séisme ou un crash d’avion) qui rendent boiteuse l’hypothèse d’une prolongation générale. Techniquement, la seule option qui tient la route si l’on décide de garder le nucléaire plus longtemps, c’est de prolonger de 20 ans et non de 10, Doel 4 et Tihange 3.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs