Accueil Culture Cinéma

Le nouveau conservateur de Cinematek: «Un de mes grands défis? Le centre de conservation des archives»

Tomas Leyers ambitionne de revaloriser l’institution, notamment en investissant dans la conservation de sa remarquable collection de films. Sans oublier de se tourner vers le public.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Il se définit en plaisantant comme une sorte de couteau suisse. Producteur de cinéma, mais aussi, au fil du temps, organisateur d’événements et bio-ingénieur, Tomas Leyers vient tout juste d’être nommé conservateur de la Cinémathèque royale de Belgique (Cinematek) en remplacement de Nicola Mazzanti (qui était en poste depuis 2010). Un nouveau rôle qu’il semble embrasser avec passion.

Vous avez un parcours riche et varié. Le cinéma a toujours été une passion ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs