Yves Van Laethem sur un couvre-feu: «23 heures pourrait être un bon compromis»

Yves Van Laethem sur un couvre-feu: «23 heures pourrait être un bon compromis»

Les ministres fédéraux et représentants des entités fédérées se réunissent ce vendredi dès 14 heures pour prendre des nouvelles mesures face à la hausse, soutenue, des contaminations et hospitalisations.

Sur la table : un éventuel couvre-feu comme en France, un durcissement de l’obligation du télétravail et pourquoi pas, une limitation des déplacements non-essentiels.

Un couvre-feu ? L’idée séduit Yves Van Laethem. Pour le porte-parole interfédéral, 23 heures pourrait être un bon compromis pour limiter les contacts sociaux sans donner un coup fatal aux secteurs de la culture ou de l’horeca.

« Ce timing évite la tentation de prolonger la fête après une sortie culturelle ou lors d’un repas avec des amis puisqu’il faut se remettre en route à partir de 22h30. Avec la limitation du nombre de contacts sociaux autorisés, c’est un peu la seule manière de pouvoir agir sur la sphère privée puisqu’on ne va pas rentrer chez les gens pour contrôler »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous