Accueil Société

Un couvre-feu de minuit à cinq heures: comment ça marche, ici et en Europe?

L’hypothèse d’un couvre-feu a bien été retenue par le comité de concertation. La mesure s’ajoute à la fermeture pour quatre semaines de tout le secteur Horeca.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le comité de concertation a donc décidé d’instaurer un couvre-feu sur l’ensemble du territoire belge à partir de lundi. La mesure est moins sévère que celle retenue par les autorités françaises (de 21 heures à six heures). En Belgique, les gens devront rester chez eux de minuit à cinq heures du matin. La disposition entrera en vigueur dès lundi et se prolongera durant un mois.

Une mesure à mettre en perspective : le comité de concertation a aussi pris une autre disposition forte, la fermeture complète des cafés, bars et restaurants durant quatre semaines. L’heure retenue (minuit) permet par contre d’envisager dans une certaine mesure la poursuite des activités culturelles et/ou sportives, dans le respect des règles sanitaires bien sûr.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , samedi 17 octobre 2020, 9:42

    N'y a t-il que moi que ca choque? Un couvre-feu pour limiter les contacts? Qu est ce que cela va changer ? La grande majorité des contacts sociaux se passent durant la journée non? Et quid de cette fixette puritaine sur les débits de boissons ? Ce n est pas la source des contaminations nous disent les statistiques. Meme statistique qui ont permit les modélisations de l épidémie... incohérences ditent vous ? Limite foutage de gueule ouais !

  • Posté par Yslaire Bernard, vendredi 16 octobre 2020, 23:10

    "Le couvre-feu fait référence au temps de guerre, à l’état d’urgence, aux risques de bombardements ou d’insurrection populaire. La mesure va à l’encontre de principes essentiels de nos démocraties : la liberté de mouvement, mais aussi de réunion." Tout est dit.

  • Posté par Léotard Marc, samedi 17 octobre 2020, 1:18

    Entre 40 et 44, dernière expérience de couvre-feu généralisé, c'est justement dans ces heures que les attentats contre les sbires contrôleurs avaient lieu. Chers policiers, je vous conseille de vous-mêmes respecter le couvre-feu et de ne pas vous exposer à la vindicte des défenseurs de la liberté belge...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs