France: le professeur décapité victime d’un «attentat terroriste islamiste caractérisé», selon Macron

France: le professeur décapité victime d’un «attentat terroriste islamiste caractérisé», selon Macron

L’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas », a martelé vendredi Emmanuel Macron, en se rendant à Conflans-Saine-Honorine (Yvelines), où un enseignant a été décapité dans l’après-midi, « un attentat terroriste islamiste caractérisé », selon le chef de l’Etat.

« Un de nos concitoyens a été assassiné aujourd’hui parce qu’il enseignait, parce qu’il a prôné à des élèves la liberté d’expression, la liberté de croire et de ne pas croire. Notre compatriote a été lâchement attaqué, a été la victime d’un attentat terroriste islamiste caractérisé », a fait valoir le président de la République, visiblement ému et tendu, tordant son masque dans ses mains.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous