Coronavirus: le fédéral reçoit les secteurs touchés par les nouvelles restrictions

Liège
Liège - Photo News

Le ministre fédéral de l’économie et du travail Pierre-Yves Dermagne et son collègue des PME David Clarinval sont en consultation avec les secteurs concernés par les nouvelles mesures de la couronne dimanche matin. Les ministres expliquent les nouvelles mesures de soutien.

À 10 heures, une première réunion a commencé avec le secteur de la restauration, les traiteurs et les boîtes de nuit. Les syndicats étaient également présents à la réunion. Le ministre Clarinval a immédiatement fait savoir que plusieurs mesures sont sur la table. Par exemple, il y aura une prolongation du crédit-relais, les secteurs bénéficieront d’une exonération de trois mois sur le versement à l’ONSS (Office national de sécurité sociale) et l’État fédéral prendra en charge une partie de la prime de fin d’année pour les salariés qui ont été mis au chômage technique. Pour les travailleurs indépendants qui ne ferment pas leur entreprise, mais qui subissent une perte importante, le droit de relais sera étendu.

500 millions d’euros débloqués

Les syndicats ont annoncé au début de la consultation qu’ils avaient déjà écrit aux ministres pour dépenser une partie des 500 millions d’euros débloqués sur la prime de fin d’année. « Nous voulons une équivalence pour les jours où aucun travail n’a été effectué, mais nous demandons également un moratoire sur les licenciements afin qu’aucun emploi ne soit perdu. Vous n’avez pas besoin de virer quelqu’un qui ne coûte plus rien », s'accordent les syndicats.

Le secteur hôtelier espère toujours qu’ils seront désormais mis sur un pied d’égalité avec le secteur de l’hôtellerie et de la restauration et qu’ils pourront compter sur les mêmes mesures, car depuis le début de l’épidémie de coronaire, ils sont simplement restés ouverts, avec des pertes d’environ 90 % du chiffre d’affaires. Chez Horeca Vlaanderen, ils veulent attendre avant de discuter des mesures.

À 11h30, une consultation sera organisée avec le secteur des événements et de la culture ainsi qu’avec les exposants du marché.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous