Horeca, télétravail, compétitions sportives: les nouvelles mesures entrent en vigueur ce lundi

Horeca, télétravail, compétitions sportives: les nouvelles mesures entrent en vigueur ce lundi
Le Soir

Lundi noir pour l’Horeca : afin de faire face à la recrudescence de l’épidémie de coronavirus en Belgique, le comité de concertation a décidé, vendredi, de fermer pour quatre semaines bars et restaurants, déjà lourdement touchés au printemps dernier. La mesure, qui sera toutefois évaluée dans deux semaines, entre en vigueur ce lundi.

Elle n’est pas la seule. Les contacts rapprochés sont désormais limités à une personne maximum. Les rassemblements privés sont quant à eux limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes. Les rassemblements sur la voie publique sont également limités à quatre personnes maximum.

Un couvre-feu est par ailleurs instauré entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.

Le télétravail redevient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.

Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires y est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits tout comme les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnel, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles, avec un maximum de 40 personnes.

Quant aux nightshops, ils doivent fermer à 22h00 et la vente d’alcool est interdite à partir de 20h00.

Enfin, les compétitions sportives doivent réduire de moitié les compartiments réservés aux spectateurs qui passeront de 400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétérias et débits de boissons sont fermés.

Ces mesures, très dures, sont destinées à « éviter que les hôpitaux se retrouvent dans une situation encore plus problématique, que les écoles doivent fermer, que l’économie soit à l’arrêt et que de trop nombreuses personnes se retrouvent isolées en raison d’un confinement généralisé », ont justifié les autorités.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous