Accueil Monde France

France: une fatwa avait été lancée contre le professeur décapité

Le ministre de l’Intérieur français estime que le professeur décapité en région parisienne a été victime d’une fatwa

Temps de lecture: 1 min

Le père d’une collégienne de Conflans Saint-Honorine et le militant islamiste radical Abdelhakim Sefrioui « ont manifestement lancé une fatwa » contre le professeur Samuel Paty pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet, a estimé lundi Gérald Darmanin.

« Ils ont manifestement lancé une fatwa contre le professeur », a déclaré le ministre de l’Intérieur sur Europe 1, en désignant les deux hommes, qui font partie des onze personnes gardées à vue dans l’enquête sur cet attentat perpétré vendredi par un Russe tchétchène de 18 ans.

À lire aussi Professeur assassiné: la France se dresse contre la barbarie

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par BINAME Robert, lundi 19 octobre 2020, 23:06

    Il faut imposer une laïcité stricte et le respect absolu de nos valeurs démocratiques dans les écoles ainsi que dans les administrations et entreprises et ne plus tolérer des exigences vestimentaires ou alimentaires de certaines communautés immigrées. Si cela ne leur plait pas, ... la planète est grande.

  • Posté par Nijs Eric, lundi 19 octobre 2020, 21:01

    Ils ont lance une fatwa,???Donc un appel au meurtre. Et nos services de renseignements il font quoi??

  • Posté par gian-carlo marchettini, lundi 19 octobre 2020, 17:00

    Ils sont venus, ils ont vu, ils ont vaincu.

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 19 octobre 2020, 13:21

    C est grave,c est très très grave.Je doute que les responsables de ces situations prennent leurs responsabilités, ils sont déjà tellement prouvé qu ils en étaient incapables.Le jour où un de leurs proches sera victime de cette haine aveugle ils réaliseront peut être, je dis bien peut être

  • Posté par Collart Jean Pierre, lundi 19 octobre 2020, 13:09

    Il est plus que temps d'arrêter les islamistes en UE. Ils nous imposent la "Charia" et ne respecte pas nos valeurs. Ces islamistes tues. Nous devons nous en prémunir. Changeons les lois nous sommes trop passifs avec ces tueurs.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs