Accueil Société

Yves Van Laethem: «La situation est particulièrement préoccupante en Wallonie» (vidéo)

La province de Liège est « le point le plus chaud en termes de nouveaux cas », affirme par ailleurs le porte-parole interfédéral.

Temps de lecture: 2 min

Le Centre de crise a fait le point ce lundi sur l’évolution de la pandémie de covid-19 en Belgique. Le mardi 13 octobre, 12.051 infections ont été enregistrées, soit le nombre le plus élevé sur une seule journée.

La Flandre occidentale est la province la plus touchée, devant le Limbourg, Liège et le Hainaut. La province de Liège est dans une situation délicate. « C’est le point le plus chaud en termes de nouveaux cas », affirme Yves Van Laethem. « La situation est particulièrement préoccupante en Wallonie », explique-t-il par ailleurs. Autant d’hospitalisations y ont été enregistrées que durant le pic de l’épidémie, lors de la journée du samedi 17 octobre. « La tension dans les hôpitaux en Wallonie va continuer à être importante dans les jours qui viennent », met en garde le virologue.

« La barre des 500 patients en soins intensifs sera atteinte cette semaine, a également prévenu Yves Van Laethem en se basant sur les chiffres actuels. Quel que soit l’impact des mesures, on aura 1.000 patients en soins intensifs d’ici la fin de ce mois. Grâce aux mesures, et en espérant leur impact rapide, on devrait pouvoir éviter la projection mathématique des 2.000 patients à la mi-novembre. Si on l’atteignait, on serait au niveau maximal de lits en soins intensifs prévus pour les patients covid. »

Au total, 2.485 patients Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 412 en soins intensifs, ressort-il de la mise à jour lundi matin des chiffres provisoires communiqués par l’Institut de santé publique Sciensano. Le nombre moyen de nouvelles contaminations quotidiennes, calculé entre le 9 et le 15 octobre, continue d’augmenter et s’élève désormais à 7.876 (+79 %). Entre le 12 et le 18 octobre, les hospitalisations ont donc continué leur progression, avec une moyenne de 251,9 admissions quotidiennes (+100 %).

Entre le 9 et le 15 encore octobre, le virus a fait plus de 30 morts (+14,3) en moyenne par jour. Depuis le début de l’épidémie en Belgique, 222.253 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.413 en sont décédées. Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées, atteint désormais 14,7 % à l’échelle nationale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Bauduin Dominique, lundi 19 octobre 2020, 14:55

    Le contexte des mesures change aussi. Comme les centres ne testent de plus en plus que les cas qui présentent des symptomes, les taux de positivité des tests augmente et passe à 14% et plus!

  • Posté par Peeters P, lundi 19 octobre 2020, 12:37

    Il faut garder la division soins médicaux défense pour les maisons de repos, par ce que là il n'y a pas de mesures (testing,masques FFP2 supplémentaire etc.) qui sont prises.

  • Posté par Rock José, lundi 19 octobre 2020, 12:35

    Cette 2e vague sera sans doute pire que la première, stoppée net, elle, par le confinement. La plupart des gens tablent sur un vaccin, qui n'arrivera que peut-être dans un an, pour tous. Ils pensent qu'il y a des soins pour soigner le corona, il n'y a aucun soin spécifique. Les gestes-barrière se relâchent de plus en plus, et forcément, puisqu'il n'y a plus de campagne pour se laver les mains, tousser et éternuer dans son coude. En attendant, et quelles que soient les mesures prônées par nos dirigeants, qui ne sont pas des lumières d'organisation et des puits de science, protégez-vous INTELLIGEMMENT !

  • Posté par Byloos Dominique, lundi 19 octobre 2020, 17:15

    Mr Baudouin, cela arrive malheureusement. Le nombre de personnes infectées ses derniers jours augmentant, le nombre de personnes en soins intensifs va augmenter fortement et plus tard le nombre de décès. C'est inéluctable. Malheureusement, la solution sera le confinement. Beaucoup de gens n'ont pas respecté les précautions élémentaires. Nous le payerons tous. Certaines décisions catastrophiques de nos ministres n'aident absolument pas à résoudre le problème.

  • Posté par Bauduin Dominique, lundi 19 octobre 2020, 14:03

    Pourquoi dites-vous que cette seconde vague sera pire que la première. En mars nous avions 400 décès attribués au Covid pour 2000 tests positifs réalisés (soit 20%) et aujourd'hui, depuis 5 mois pas plus de 30 décès en moyenne attribués au Covid sur 7700 tests réalisés positifs (soit 0.4%) et sur l'ensemble des tests (55.000 par jours ces derniers jours on a donc 0,05% de décès). Aujourd'hui on a surtout une seconde vague de tests positifs (comme on teste beaucoup) et d'hospitalisations suite à ces tests, mais la plupart des gens en guérissent et sortent immunisés.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko