Bruxelles: des riverains du bois de la Cambre manifestent devant le palais de justice

Bruxelles: des riverains du bois de la Cambre manifestent devant le palais de justice
Le Soir

Une quarantaine de personnes, selon l’estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, ont manifesté lundi à compter de midi sur la place Poelaert, devant le palais de justice à Bruxelles, en soutien à la commune d’Uccle, dont l’action pour protester contre la fermeture du bois de la Cambre aux voitures passait devant le tribunal civil de Bruxelles siégeant en référé. Les participants arboraient l’affiche de leur campagne disant « Non à la pollution, à l’immobilité et à la destruction du tissu économique » et oui à une « mobilité partagée ». Des chauffeurs de taxis ont aussi fait le tour de la place en klaxonnant.

« Avant de faire ce genre de fermeture, on commence par en discuter, faire des concertations, des études d’incidences, trouver des solutions alternatives, mais on ne fait pas cela brutalement comme cela s’est déjà fait pour le piétonnier », estime Stéphane Davidts, coordinateur de l’Association pour la protection des riverains du bois de la Cambre. « Fermer un axe majeur entre le nord et le sud, mais aussi l’est et l’ouest, sans dégager d’alternatives est aberrant. (…) On pense que le bourgmestre Philippe Close va se servir des données de circulation collectées par temps Covid pour fermer définitivement le bois pour des raisons politiques, pour aller chercher des voix Ecolo. Mais, la pollution va monter dans les rues habitées où la circulation est déviée, alors que le bois et ses arbres ont une fonction d’absorption du CO2. Le bois de la Cambre, n’est que l’entrée de la forêt de Soignes, véritable poumon vert de Bruxelles. Il a une fonction récréative le week-end et une fonction économique avec le déplacement des personnes en semaine. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous