Accueil Société

Un cas de mutilation de cheval en Belgique

Plusieurs dizaines de cas sont enregistrés en France. Chez nous, les agressions tenaient jusqu’ici de l’affabulation. Mais à Flémalle, une jument a bien été massacrée à coups de marteau.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

Des oreilles arrachées, des tendons sectionnés voire des mises à mort. Depuis plusieurs mois, à travers toute la France, des chevaux, poneys ou ânes sont la cible d’agressions atroces. Selon un récent décompte, une quarantaine de faits auraient été confirmés comme de véritables agressions et non comme des accidents. Police et gendarmerie sont sur les dents et ont accentué les surveillances de prairies dans certaines régions. Ailleurs, les propriétaires d’équidés se transforment en commandos nocturnes à l’affût de la moindre intrusion. Mais pour l’heure, aucun auteur n’a encore pu être identifié et encore moins interpellé. Les raisons de ces attaques restent donc encore mystérieuses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Persenaire André, mardi 20 octobre 2020, 15:13

    Much Ado About Nothing

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs