Accueil Économie

Budget fédéral: les attentats repoussent encore l’échéance

Le contrôle budgétaire, qui avait repris durant le week-end pascal, est à nouveau suspendu, en raison du déplacement du vice-Premier Jan Jambon (N-VA) à Washington.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Si les attentats avaient donné un brutal coup de frein au contrôle budgétaire, les négociations avaient repris au cours du week-end pascal ; un conseil des ministres restreint avait notamment été tenu lundi soir.

Le départ, ce mercredi, du vice-Premier et ministre de l’Intérieur Jan Jambon pour Washington, où il représentera la Belgique à un sommet sur la sécurité nucléaire et ne rentrera que dimanche soir, impose une nouvelle interruption. Impossible évidemment de poursuivre les négociations sans la N-VA.

Presqu’aucune information ne filtre sur l’état d’avancement des négociations – et sur les progrès récents.

On sait que les travaux avancent sur deux plans :

► d’une part, le montant de l’effort à réaliser (à propos duquel les principaux ministres ne se seraient pas encore entendus) ;

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs