Accueil Monde Europe

Caucase: Mingatchevir, cible ultime de la guerre du Karabakh

Dans la ville azerbaïdjanaise de Mingatchevir, les habitants craignent qu’une escalade du conflit dans le Haut-Karabakh ne déclenche à son tour une catastrophe d’ampleur biblique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En apparence, Mingatchevir se présente comme une ville d’eau languissante sous le soleil. Hôtels 4 étoiles avec palmiers et motifs orientaux, barques et yachts de plaisance accostés aux rives du Kür, le principal fleuve du pays. Malgré la chaleur, personne ne songe à s’y rafraîchir, ni à se baigner dans l’immense retenue d’eau bordée de plages sablonneuses à proximité.

De l’horizon, bouché toute la journée par un léger brouillard, proviennent des grondements. Le vacarme étouffé d’obus de gros calibre s’abattant sur la plaine limitrophe du Haut-Karabakh surnage dès que s’abaissent les nuisances sonores urbaines. Dimanche, les chocs étaient sporadiques, mais lundi, c’est devenu un barrage d’artillerie. Parfois jusqu’à dix impacts par minute. Mingatchevir a beau se trouver à 60km des positions arméniennes les plus avancées dans le Haut-Karabakh, ses habitants entendent l’écho des combats.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs