Accueil

L’inspection sociale veille

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les inspecteurs sociaux ont déjà mené 139 contrôles dans les entreprises depuis septembre. Mais on était alors en phase de déconfinement. Maintenant que le télétravail redevient la règle, les contrôles vont s’intensifier de nouveau, prévient le cabinet du ministre de l’Economie et du Travail, Pierre-Yves Dermagne (PS). Leur principal objectif sera toutefois la vérification du respect des règles sanitaires. « Si les distances sont respectées et que l’employeur ne joue pas avec le feu, on ne va lui demander de fermer sa boîte ». En cas d’infraction grave, l’auditorat du travail peut également intervenir. Mais avant d’en arriver là et en cas de litiges entre employeur et travailleurs, des discussions peuvent avoir lieu au sein de l’entreprise via le CPPT, voire le conseil d’entreprise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs