Accueil Société

Baromètre de la vie sous le coronavirus: «Il y a plus de 200 protocoles différents à analyser»

On n’attend plus le baromètre de la vie sous le Covid, promis depuis plus d’un mois. On a de toute façon dépassé le plafond, soit le niveau 4 d’alerte maximale. Il pourrait toutefois être finalement présenté vendredi, si tout va bien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le commissaire coronavirus, Pedro Facon, et son adjointe Carole Schirvel ne sont en poste que depuis deux semaines. Ils ont axé leurs travaux sur deux grandes priorités. Le testing d’abord. « On a vu que le système était mis sous tension depuis plusieurs jours », détaille Carole Schirvel. « On a développé une nouvelle stratégie qui repose sur une nouvelle priorisation des personnes testées et l’utilisde la vie sous le coronavirusation de nouveaux tests antigènes rapides. » L’objectif est de faire baisser la pression sur les laboratoires, en attendant la plateforme fédérale qui permettra d’analyser 50.000 échantillons par jour dans les universités.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs