Accueil Société

Coronavirus: Yves Van Laethem n’exclut pas un nouveau lockdown «comme celui imposé en mars et en avril»

« Si la courbe des contaminations, et donc des hospitalisations, n’évolue pas favorablement, il faudra sans doute envisager des mesures encore plus restrictives », prévient le virologue.

Temps de lecture: 2 min

Les chiffres ne sont pas bons et la situation inquiète les virologues. Si des décisions fortes ont été annoncées vendredi dernier à l’issue du Comité de concertation, Yves Van Laethem n’exclut pas de nouvelles mesures encore plus strictes. « Si la courbe des contaminations, et donc des hospitalisations, n’évolue pas favorablement, il faudra sans doute envisager des mesures encore plus restrictives, qui pourraient s’apparenter à un lockdown comme celui imposé en mars et avril », explique ainsi le porte-parole interfédéral à la DH.

Au total, 2.774 patients Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 446 en soins intensifs, ressort-il de la mise à jour mardi matin des chiffres provisoires communiqués par l’Institut de santé publique Sciensano. Le nombre moyen de nouvelles contaminations quotidiennes, calculé entre le 10 et le 16 octobre, continue d’augmenter et s’élève désormais à 8.422 (+69 %).

Entre le 13 et le 19 octobre, les hospitalisations ont donc continué leur progression, avec une moyenne de 266,7 admissions quotidiennes (+95 %). Entre le 10 et le 16 encore octobre, le virus a fait plus de 32 morts (+15) en moyenne par jour.

Depuis le début de l’épidémie en Belgique, 230.480 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.443 en sont décédées. Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées, atteint désormais 15,3 % à l’échelle nationale.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

68 Commentaires

  • Posté par Brands Jacques, mardi 20 octobre 2020, 11:49

    Am Zis , avec un discours comme le tiens tu est la preuve évident que ça rend FOU comme tu dit, j'espère que tu te trouvera jamais parmi les " fragiliser " et qu'en te laissera partir au nom de l'économie, l'avenir de ta vie d'égoist et de TA santé !

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 20 octobre 2020, 12:33

    Exact et puis si le civisme et le respect des mesures contraignantes avaient été la norme pas seulement dans les bus, cafés et restaurants où elle a été généralement respectée mais aussi et surtout dans les propriétés privées où beaucoup pour se venger sans doute d'avoir été privés de vacances aux Maldives ou à Saint-Barth ont festoyé en groupes, on aurait eu un résultat de personnes infectées plus élevé à Charleroi qu'à Lasne or c'est le contraire que démontrent. les chiffres....

  • Posté par Am Zis, mardi 20 octobre 2020, 12:25

    Les enfants et les jeunes sont aussi fragiles et ce virus qui rend FOU le rest de la société autour d’eux va les fragiliser encore PLUS! Ils sont le FUTUR de la Belgique ! Ils ont aussi un droit à la vie, à une vie aussi heureuse que celle d’antan. Assurons leurs cette chance ! Arrêtons le cirque covid!

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mardi 20 octobre 2020, 9:54

    Évidemment, le lockdown total aurait déjà dû intervenir,depuis un mois, vu le relâchement collectif généralisé ! Triste de constater que la population ne comprend que la contrainte et n'arrive pas à se responsabiliser, à s'auto discipliner !

  • Posté par Am Zis, mardi 20 octobre 2020, 10:29

    Ce virus a évidemment rendu tous le monde FOU!!! Assassinons tous ce qu’il reste de la société belge (des millions de personnes) pour sauver quelques milliers de vies fragilisées! Détruisons l’économie, l’avenir et la santé de nos enfants pour sauver quelques milliers de vies fragilisées! Est-ce normal??

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko