«Risque de nouveau lockdown», «situation catastrophique»: les experts tirent la sonnette d’alarme

«Risque de nouveau lockdown», «situation catastrophique»: les experts tirent la sonnette d’alarme

Alors que les nouvelles infections, les nouvelles hospitalisations, les admissions en soins intensifs et les décès augmentent, Emmanuel André s’est exprimé sur son compte Twitter. « Si vous avez été en contact avec une personne infectée, il y a deux possibilités : soit vous restez en quarantaine stricte jusqu’à obtenir le résultat du test, soit vous restez en quarantaine stricte, explique-t-il. Toute autre option contribue à empirer la situation. »

Yves Van Laethem n’exclut pas de nouvelles mesures encore plus strictes. « Si la courbe des contaminations, et donc des hospitalisations, n’évolue pas favorablement, il faudra sans doute envisager des mesures encore plus restrictives, qui pourraient s’apparenter à un lockdown comme celui imposé en mars et avril », explique ainsi le porte-parole interfédéral à la DH.

Le Dr Dominique Henrion, médecin généraliste et responsable du centre de testing de Jambes, qualifie la situation de catastrophique sur SudInfo : « On le savait, c’était prévu, mais on n’est pas prêt pour autant ! La situation est catastrophique, je dirais même apocalyptique. C’est effrayant de voir le nombre de personne sans masque dans les rues, ça ne devrait même plus exister. Quand je vois quatre ouvriers sans masque, assis dans une même camionnette, venir chercher un document en vue d’être testés parce que l’un d’eux tousse, je me dis que les gens n’ont rien compris… »

Selon le professeur de microbiologie à l’Université d’Anvers Herman Goosens, il est désormais temps de tout mettre en œuvre afin de préserver des objectifs de santé publique. « Il faut arrêter de tester dans les secteurs du sport et de la culture, a-t-il déclaré ce mardi matin sur Radio 1. Désolé mais ce n’est pas une priorité pour le moment. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous