Accueil Belgique Politique

Schepmans (Molenbeek) et Ghyssels (Forest) au «Soir»: «Il y a une joie de vivre qui a disparu chez nous»

Deux bourgmestres cabossés par l’actualité liée au terrorisme sont les invités exceptionnels du « Soir ». Entretien croisé entre Françoise Schepmans (MR, Molenbeek) et Marc-Jean Ghyssels (PS, Forest).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Salah Abdeslam a été arrêté à Molenbeek, après s’être planqué à Forest. Les deux communes partageaient déjà, avec les cinq autres du croissant pauvre bruxellois, des indicateurs socio-économiques dégradés. Les voilà désormais, comme Schaerbeek, associées au terrorisme.

De quoi bouleverser la vie des citoyens, et du premier d’entre eux, le bourgmestre. Nous avons convié Françoise Schepmans (MR, Molenbeek) et Marc-Jean Ghyssels (PS, Forest) ce mercredi, à la rédaction du Soir pour en parler.

Comment avez-vous vécu les quinze derniers jours ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs