Accueil Présidentielle américaine 2020

Russell Banks: «Trump a libéré des démons, arriverons-nous à réunifier l’Amérique?»

A 80 ans, le grand écrivain américain est serein dans sa vie privée, mais très inquiet pour son pays, ravagé par le racisme, la peur de l’autre, le culte des armes et de l’extrême richesse. Et pour l’état de la planète qu’il laissera à ses petits enfants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 10 min

C’est depuis la terrasse de sa maison des Adirondacks, au nord de New York, que Russell Banks a répondu à nos questions, par visioconférence. D’habitude, à cette période de l’année, il est dans son autre maison, à Miami Beach, qui est une zone rouge Covid. Il préfère donc « rester bouclé ici avec ma femme : nous avons une maison confortable, on est près des montagnes. L’hiver sera rude, mais on se sent plus en sécurité ici ! »

Vous avez eu 80 ans cette année. Vous avez l’impression d’être devenu un homme sage, rempli de sérénité, après la vie rock & roll que vous avez vécue ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Présidentielle américaine 2020

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs