Accueil Société

Coronavirus: sept pistes d'universitaires pour construire le monde d'après

Un consortium interdisciplinaire d’experts s’est penché sur la délicate question de la relance. Et propose, dans une étude, ses pistes pour une Belgique durable, inclusive et résiliente.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 6 min

Comment relever le pays après la crise sanitaire qui l’a attaqué de plein fouet ? Comment relancer notre économie, la protéger des crises futures tout en s’inscrivant dans les 17 objectifs de développement durables établis par l’ONU ? C’est la tâche – vaste et délicate – à laquelle s’est attelé un consortium interdisciplinaire d’experts (économiste, sociologue, juriste, ingénieur), mené par les économistes Marek Hudon (ULB) et Emmanuel Mossay (EcoRes). Lancée en mai par l’Institut Fédéral pour le Développement Durable (IFDD), l’initiative s’est achevée en octobre et prend aujourd’hui la forme d’une étude qui a pour vocation de guider les choix des politiques pour sortir de la crise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-marie, mercredi 21 octobre 2020, 12:50

    Nous nous en sortirons tous ensemble... après avoir éliminé les jeunes et les complotistes.

  • Posté par Dejolier Bruno, mercredi 21 octobre 2020, 12:00

    La relance doit etre beaucoup plus geree par l'Europe que par des nations qui vont encore une fois se replier sur elle-meme, et du coup generer tout le contraire de ce qu'il faut. Je ne peux que conseiller de lire l'excellent dernier livre de Pierre Larrouturou, "Aujourdhui, l'esprit se revolte".

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 21 octobre 2020, 10:32

    Rien de nouveau.

  • Posté par Wauters Muriel, mercredi 21 octobre 2020, 9:20

    Effectivement les pistes 1,2 et 7 semblent plutôt évidentes en théorie mais quand à la mise en œuvre .... Sélectionner, mais sur quels critères et qui va se charger de l'analyse du dossier parce qu'il faut du personnel pour ça. Relocaliser, ben oui mais là aussi pour accompagner les entreprises comme cela il faut des moyens t du personnel. La modulation de la fiscalité .... euh oui la diminution de l'utilisation du cash va diminuer la fraude ... je ne suis pas convaincu. Les "optimisations fiscales" agressives utilisées continuellement par les multinats nous coûtent beaucoup plus que le reste et elles n'ont pas besoins de traffiquer en cash. Elles s'ccomodent très bien du système tel qu'il est et ce n'est pas le Brexit avec les projets Britanniques de Singapour-sur-Tamise qui vont arranger les choses. En gros bonnes idées mais bonne chance pour mettre cela en œuvre. Ah, et tant que vous y êtes, revoyez peut-être carrément le fonctionnement de l'argent d'une manière générale, https://monnaie-libre.fr/. Ça cela introduit de la résilience et cela change la donne. Bonne santé à tous et restons prudents pour ne pas augmenter la charge de travail des médecins.

  • Posté par laurent sensee, mercredi 21 octobre 2020, 6:54

    amusant de sortir ça à la veille d'un nouveau confinement...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs