Une deuxième mise à jour pour l’appli corona

Une deuxième mise à jour pour l’appli corona
PhotoNews

La nouvelle politique de testing va entraîner des modifications pour l’appli de traçage coronalert. Jusqu’ici, l’écran rouge qui s’affichait pour vous prévenir de l’existence d’un contact rapproché avec une personne déclarée positive laissait deux possibilités. Si vous étiez symptomatique, l’appli vous recommandait d’aller chez votre médecin. Si vous ne l’étiez pas, elle vous demandait d’appeler le centre de contact et de vous faire tester. Cette dernière recommandation va être supprimée. Cela nécessite de passer par une mise à jour du 1,4 million d’applications téléchargées alors que l’une d’elles vient justement d’avoir lieu pour simplifier la procédure d’encodage des 17 chiffres devant accompagner le test. « La propagation d’une mise à jour sur tous les smartphones peut prendre jusqu’à 7 jours mais on a bon espoir que cela soit terminé pour ce dimanche », explique Axel Legay, professeur à l’école polytechnique de l’UCLouvain et co-pilote du projet coronalert.

Cette nouvelle politique en matière de testing va aussi réduire l’utilisation de l’appli. Puisque les asymptomatiques ne se feront plus tester, il y aura potentiellement moins de gens qui se déclareront positifs sur l’appli et donc moins de notifications de contamination envoyées. « Ce raisonnement est vrai pour l’appli mais aussi pour le système de suivi des contacts manuel. Il n’y a pas de différence à faire entre les deux dispositifs », insiste Axel Legay. Pour lui, l’appli a toujours sa raison d’être puisqu’elle continuera à alerter les personnes qui ont eu un contact à haut risque. Il se réjouit par ailleurs de voir le gouvernement faire des choix et adopter une véritable stratégie en matière de tests basée sur une analyse des risques. « On prend le risque de ne pas tester les asymptomatiques parce qu’on a une stratégie qui a été définie en fonction des moyens dont on dispose et des objectifs à atteindre. C’est comme cela qu’on arrivera à éviter un confinement total ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous